Instabilité du génome : lorsque l'ARN rencontre la chromatine

 

DATE LIMITE D'INSCRIPTION ET DE SOUMISSION DES RESUMES  : 3 Mai 2019

 

La participation aux conférences Jacques Monod nécessite le dépôt d'un résumé.

Une inscription simple sans dépôt de résumé ne sera pas traitée, sauf cas particulier

 (par exemple pour les éditeurs : merci de contacter les présidents).

 

Président : : Andrés Aguilera

CABIMER-Universidad de Sevilla, Av. Américo Vespucio 24, 41092 Séville, Espagne

Tel : +34 954 468 372

Email: aguilo@us.es

 

Vice-présidente : Gaelle Legube

CBI (Centre de Biologie Integrative) LBCMCP-CNRS UMR5088, Université de Toulouse, 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse, Cedex 09, France

Tel : +33 (0)5 61 55 74 97

Email: gaelle.legube@univ-tlse3.fr

 

La recherche des deux dernières décennies a révélé une interaction surprenante entre la réponse aux dommages à l’ADN (DDR) et la biologie des ARN. La transcription et la maturation des ARN peuvent interférer avec le processus de réplication, menaçant ainsi la stabilité du génome. Réciproquement, les lésions à l’ADN qui interfèrent avec la transcription et la réplication, ont également des conséquences sur le métabolisme des ARN, tels que l’épissage, ou encore la stabilité des ARN. De plus des observations récentes suggèrent un rôle potentiel des ARN non codant dans la DDR. Enfin, les ARN jouent un rôle essentiel dans la régulation des modifications d’histone, de la structure de la chromatine et dans l’organisation des chromosomes, eux même au cœur de la régulation du métabolisme de l’ADN tels que la réplication et réparation. L’ensemble de ces études placent ainsi les ARN au cœur des processus impactant la stabilité du génome, à la fois comme menace et comme mécanismes de réparation, et la DDR a émergé au centre de ces interactions complexes entre synthèse d’ADN, production et métabolisme des ARN et chromatine. Le but de cette conférence Jacques Monod est de rassembler des scientifiques experts dans ces différents champs d’investigation, afin de discuter et d’échanger les résultats les plus récents Plus particulièrement la conférence couvrira 1) les ARN en tant que menace pour la stabilité du génome, 2) les conflits entre transcription et réplication, 3) la réponse aux dommage en lien avec l’organisation nucléaire, 4) les mécanismes de réparation des cassures double brins de l’ADN, 5) le rôle des ARN dans la DDR, 6) le rôle des modifications de la chromatine dans la stabilité des génomes et enfin 7) les mécanismes assurant l’intégrité des télomères.

 

Dépôt des candidatures

Droits d'inscription, incluant les frais de séjour (chambre et repas)

500€ pour les doctorants
700€ pour les autres participants

 

Dépôt des candidatures pour inscription détails de la procédure : 
Le nombre de participants est limité à 115 personnes. Les scientifiques et étudiants en thèse intéressés par la conférence doivent déposer sur le site, avant la date limite :

- leur curriculum vitae
- la copie de leur carte d'étudiant
- la liste de leurs principales publications des trois dernières années
- le résumé de leur présentation :

Le résumé doit respecter le format suivant :TemplateResumeFile
- 1ère ligne : Titre
- 2ème ligne : Nom(s) des auteur(s), dont nom de l'auteur présentant les résultats en souligné
- 3ème ligne : Adresse(s) des auteur(s)
- 4ème ligne : Adresse mail de l'auteur présentant les résultats
Le résumé doit faire au maximum une page A4, rédigé en Time New Roman, taille 10 pts, pas de figures, fichier en format ".docx".

Après la date limite, les organisateurs sélectionneront les participants. Sauf exception admise par le président, il est souhaitable que les candidats sélectionnés présentent leurs travaux pendant la conférence, soit sous forme d'affiche, soit par une brève communication orale en séance. Les organisateurs choisiront la forme sous laquelle se feront les présentations. Les informations sur le mode et la date de paiement seront adressées en temps voulu aux participants sélectionnés. 

Personnes connectées : 1